Chritine COOK, déléguée médicale, stagiaire ARTEC en cours de certification Art thérapie à l'ARTEC dans le cadre d'une reconversion professionnelle

POURQUOI LE CHOIX ARTEC ?

Dans le cadre de ma reconversion professionnelle, j'avais besoin d'une formation modulable, étalée dans le temps afin de me permettre la mise en place de stages, d'ateliers pour expérimenter et du temps pour assimiler un apprentissage, lire, tout en travaillant au projet qui se rattache à la formation.


Par ailleurs, ARTEC était le seul organisme à répondre à mes attentes au niveau des médiateurs.

En effet, comédienne de formation et férue d'écriture, je n'ai trouvé nulle part ailleurs de modules répondant à mes propres compétences. ARTEC propose des médiateurs comme : Clown praticien, Contes et Jeu Théâtral, Corps et Voix, Ecriture, Danse,... autant de modules qui utilisent les Arts Vivants (en plus des arts plastiques). J'ai donc fait le choix ARTEC pour ces différentes raisons.

 

POURQUOI SUIVRE LA FORMATION ECRITURE ET LE CURSUS COMPLET ?

Le module Ecriture fut le premier d'une longue série qui m'a amenée au cursus complet.


Au départ, je souhaitais approfondir quelques médiateurs pour asseoir mon expérience dans ces domaines qui me sont familiers et dans lesquels je me sens à l'aise. J'aurais animé des ateliers créatifs de qualité.


Mais très vite, au vu de la qualité des formateurs et du contenu des modules, je me suis avisée que le cursus complet, incluant la relation d'aide et une réflexion approfondie sur la pratique, seraient des plus pour LEGITIMER ma pratique future. Qui peut le plus peut le moins et je pourrai orienter désormais ma pratique vers des ateliers plus "soutenants" à visée "mieux-être".


Donc, une opportunité d'élargir les domaines d'activités, le champ des possibles auprès de populations plus variées (privé, institutions, face/face, groupes, enfants, adultes...).

 

FEED BACK SUR LES 3 MODULES ECRITURE ( ce que j'en retiens, ce que ça m'a apporté)

L'écriture, langage non verbal, m'est apparu comme un outil d'une grande richesse pour me faire entendre différemment et mieux me comprendre moi-même. Tout en respectant l'intimité et en toute sécurité, l'écriture permet d'écrire sur soi et pour soi. J'y ai ressenti le lien puissant qui permet de se mettre en contact avec les émotions intérieurs.


Cette expérimentation est primordiale pour toute personne qui veut utiliser l'écriture . Pour les personnes qui connaissent déjà les bienfaits des mots écrits c'est une réassurance, une réhabilitation et une mise en marche d'un processus créatif différent. Pour celui qui n'a jamais écrit c'est un moyen de découvrir un univers nouveau et au même titre que la peinture, l'écriture devient un geste créatif. Les supports sont variés et les techniques infinies.


L'utilisation de supports déclencheurs comme : images, photos, objets, musique... permet de choisir sans réfléchir. Autour d'un dispositif ludique les mots émergent, une histoire se construit qui a un étrange lien de parenté avec notre propre histoire. Mais si écho il y a , il est également possible de mettre de la distance et à travers ce que l'on va ressentir, les choses vont prendre sens.


Personnellement l'écriture m'a apaisée et rendue plus lucide. Ayant ressenti profondément ces bienfaits sur moi, je peux beaucoup plus facilement aujourd'hui imaginer ce que la magie doit s'exercer sur d'autres et par conséquent l'écriture est devenu mon support prioritaire.


Car pour finir, à l'ARTEC, j'ai eu la possibilité de mettre en pratique et d'animer mon propre atelier avec les autres participants. Même si "la mise en jeu" de ce type de travail n'est jamais vraiment comme dans la vraie vie cela y ressemble beaucoup et cela permet de "boucler la boucle".

 

COMMENT JE M'EN SERS SUR LE TERRAIN ?

En écriture, tout est possible. On peut rester dans son jardin secret (style journal intime) ou partager avec les autres.
On peut écrire pour se raconter, pour créer, pour oser, pour se dépasser...

Mais au bout du compte c'est le plaisir ressenti et partagé qui apporte la sérénité et parfois les clés pour d'autres explorations.

 

En institutions, j'utilise des images, de la musique pour aider les personnes qui ne savent pas ou ne peuvent pas écrire, à dire des histoires, à les dessiner. A leur demande je retranscris parfois sur papier les histoires qu'ils ont créées. Je deviens leur plume!

Pour ceux qui peuvent écrire, le journal créatif permet d'utiliser différentes compétences : mélange de mots, de dessins, de couleurs...

Et pour les férus d'écriture ayant de l'expérience, c'est un atelier de créativité à la fois individuelle et collective ou le jeu et le plaisir n'ont rien à envier au style et au résultat.

 

Jusqu'à présent, quel que soient les ateliers et le type de participants, les maîtres mots, toujours au rendez-vous sont PLAISIR et EMOTIONS FORTES.

 

Christine COOK

 

DECOUVREZ LA FORMATION SUIVIE PAR CHRISTINE

Praticien de relation d'aide - Spécialisation Art thérapie

Partagez cette page
Partagez cette page sur Facebook Partagez cette page sur Twitter Partagez cette page sur LinkedIn Partagez cette page sur Google+ Partagez cette page sur Viadeo Partagez cette page par email