QU EST CE QUE LA RELAXATION COREENNE ?

formation en relaxation coréenne

La Relaxation Coréenne, de par ses qualités d'ordre techniques et relationnelles, invite la personne qui la reçoit à vivre une relaxation corporelle profonde.

L’Origine de la Relaxation Coréenne :

Il est étonnant de voir à quel point cette méthode est peu connue en Occident. Mon voyage en Corée m'a confirmé qu'effectivement on la pratique pour le bien-être au sein de la famille et qu'elle fait partie intégrante, au même titre que le Gi-Gong, des méthodes traditionnelles.  Malgré tout, il est difficile de déterminer les origines exactes de la Relaxation Coréenne. Les techniques que j’enseigne découlent des différents enseignements que j’ai reçus, originaires de Chine, du Japon et de Corée.

 

La méthode :

Cette méthode, dans un cadre de relaxation, se pratique habillé(e), au sol ou sur table et ne nécessite aucune connaissance théorique particulière. Elle s'adresse à la globalité du corps, des pieds à la tête, au travers de différentes séries de mouvements.

 

Les techniques utilisées en relaxation coréenne :

Techniquement, la spécificité de la Relaxation Coréenne se situe dans l'utilisation de différents types de vibrations, de tétanisations. On se sert également de mobilisations douces, d'étirements, de mouvements d'apesanteur, de balancements, de lissage, de lâcher, de balayages, de percussions, de pressions glissées en rotations, de manœuvres de massage au niveau des pieds, des mains et de la tête.

 

Les effets :  

La Relaxation Coréenne permet une détente globale du corps, une libération du souffle (soupir involontaire), un lâcher prise des tensions.

Cette méthode permet en effet de vivre pour le receveur un état centrifuge, « d’ouverture », de relâchement très profond. Les différentes vibrations se diffusent en vagues de détente, invitant directement toutes les parties du corps à lâcher prise. Chaque segment corporel est mobilisé avec présence et délicatesse, au travers de rythmes, de déplacements formant un tout. Ainsi, « le corps » reprend sa vraie place en élargissant son « vêtement étriqué de tensions ».

 

L’état d’esprit du praticien :

Avant tout, c’est principalement l’intention du praticien qui permet cette relaxation profonde. L'attention, la délicatesse, la présence, le respect du praticien (dont il fait preuve au travers de son message non verbal), sa qualité du toucher, ses déplacements, son rythme, sa respiration, son maintien corporel, invitent la personne à recevoir dans un climat de confiance.

 

Le toucher :

En Relaxation Coréenne, le toucher est délicat, neutre ; bien souvent, ce n’est que la paume de la main qui touche le segment corporel concerné, les doigts étant légèrement levés. Egalement, on ne reste pas constamment en contact physique avec le receveur ; après avoir travaillé par exemple sur une jambe, on lâche celle-ci, avant de passer à l’autre.

 

Le public :

Cette méthode, bien sûr, s’adresse aux adultes. Cependant, elle peut également s’utiliser très facilement avec des enfants à partir de 6 ans. Le praticien, de façon ludique, pourra enchaîner les mouvements en utilisant éventuellement des sons, en faisant visualiser des images, avec des séries de mouvements courtes (20mn).

 

Le formateur

Manuel BRAET

Je me suis formé en Relaxation Coréenne avec Hyo-Seon - Jang à Séoul en Corée du sud, avec Jean-Bernard Rishi à Medellin en Colombie. J’enseigne et je pratique cette méthode depuis 20 ans. 

 

Pour tous renseignements sur cette formation :

http://www.artec-formation.fr/mediateurs-et-corps/relaxation-coreenne.html

 

formation relaxation coreenneformation relaxation coreenne

 

Partagez cette page
Partagez cette page sur Facebook Partagez cette page sur Twitter Partagez cette page sur LinkedIn Partagez cette page sur Google+ Partagez cette page sur Viadeo Partagez cette page par email